Time

Pink Floyd, 1973

Ticking away the moments that make up a dull day
Fritter and waste the hours in an offhand way
Kicking around on a piece of ground in your home town
Waiting for someone or something to show you the way

Tired of lying in the sunshine staying home to watch the rain
And you are young and life is long and there is time to kill today
And then one day you find ten years have got behind you
No one told you when to run, you missed the starting gun

And you run and you run to catch up with the sun, but it's sinking
Racing around to come up behind you again
The sun is the same in a relative way, but you're older
Shorter of breath and one day closer to death

Every year is getting shorter; never seem to find the time
Plans that either come to naught or half a page of scribbled lines
Hanging on in quiet desperation is the English way
The time is gone, the song is over, thought I'd something more to say

BREATHE REPRISE
Home, home again
I like to be here when I can
And when I come home cold and tired
It’s good to warm my bones beside the fire
Far away across the field
The tolling of the iron bell
Calls the faithful to their knees
To hear the softly spoken magic spells.

Chords:
https://tabs.ultimate-guitar.com/tab/pink_floyd/time_chords_1699265

Tabs:
https://tabs.ultimate-guitar.com/tab/pink_floyd/time_guitar_pro_794157

Pink Floyd, dans l’ensemble, est certainement mon groupe préféré, en grosse partie à cause de la fascination que j ‘ai pour David Gilmour et son style de guitare.

« Time » vient de l’album « Dark Side Of The Moon », le meilleur album rock de tous les temps … « Time » est la seule chanson écrite par l’ensemble des 4 membres du groupe avec une aide énorme d’Alan Parson en tant qu’ingénieur du son sur l’album, et en particulier pour le début de la chanson (sons d’horloges enregistrés individuellement et remixés manuellement par la suite) … Le solo de Nick Mason sur les Roto-Toms au début de la chanson est aussi extraordinaire qu’il est unique dans l’histoire du rock’n’roll!

Pour moi, « Time », c’est un soir de 1987, au fin fond du Sahara, avec mon walkman à fond sur les oreilles, ou je courais comme un dératé dans le désert africain sans savoir réellement ou j’allais … La peur de l’inconnu a eu le meilleur de moi, et je me suis retourné pour me rendre compte que je pouvais à peine apercevoir dans le lointain notre feu de camp … Euphorie totale !!!