Aicha

Cheb Khaled, 1996

Comme si je n'existais pas
Elle est passée à côté de moi,
Sans un regard, reine de Saba
J'ai dit, Aicha, prends, tout est pour toi

Voici, les perles, les bijoux
Aussi, l'or autour de ton cou
Les fruits bien mûrs au goût de miel
Ma vie, Aicha, si tu m'aimes

J'irai où ton souffle nous mène
Dans les pays d'ivoire et d'ébène
J'effacerai tes larmes, tes peines
Rien n'est trop beau pour une si belle

Aicha, Aicha, écoute-moi
Aicha, Aicha, t'en va pas
Aicha, Aicha, regarde-moi
Aicha, Aicha, réponds-moi

Je dirai les mots, les poèmes
Je jouerai les musiques du ciel
Je prendrai les rayons du soleil
Pour éclairer tes yeux de reine

Aicha, Aicha, écoute-moi
Aicha, Aicha, t'en va pas

Elle a dit, garde tes trésors
Moi, je vaux mieux que tout ca
Des barreaux sont des barreaux même en or
Je veux les mêmes droits que toi
Du respect pour chaque jour
Moi, je ne veux que de l'amour

Comme si je n'existais pas
Elle est passée a côté de moi,
Sans un regard, reine de Sabbat
J'ai dit, Aicha, prends, tout est pour toi

Chords:
https://tabs.ultimate-guitar.com/tab/1182724

Aicha, écrite par Jean Jacques Goldman et chantée par la vedette du Rai Cheb Khaled. Quand je l’ai entendu la première fois vers la fin des années 90, tout d’un coup, je me suis retrouvé plongé à Alger ou j’ai visité papa et maman plusieurs fois avant de déménager aux USA. Il m’a fallu en fait des années pour réaliser que c’est aussi en fait, une chanson assez engagée politiquement et qui prône la libération de la femme : « Je veux les mêmes droits que toi » …

C ‘est aussi une chanson au rythme entrainant et à la mélodie onctueuse qui donne envie de chanter et de se bouger …